Intégrer sa propre histoire

Après avoir accepté d’être façonné par le temps,

Il faut en regarder ses traces, et les aimer.

Les aimer assez pour les laisser exister, sans remord, sans regret.

Les palper avec sérénité , les contempler avec admiration.

Chaque cicatrice devient motif,

chaque être de passage devient fossile dans un design unique, une création de grande valeur.

Amener ces traces avec nous,

avec fierté, partout.

Être cette œuvre parfaitement imparfaite.

Agir de tout son être sans cacher les égratignures, laisser les archéologues chercher les secrets, sourire en coin, l’air de dire:

« Vous pouvez toujours chercher!

Les secrets, je les ai vécus.

Vous comprendrez ce que vous déduirez, la vérité est dans ma mémoire »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close