Bonne fête des pères chers hommes dévoués!!

Un père construit une partie de chacun de ses enfants.

Je ne parle pas ici de la conception, quoiqu’il y ait un rôle incontestable!

Je parle du développement de la personnalité. Il y joue un rôle déterminant à tous les plans, mais surtout sur le plan émotif. Pour certains, il est un héros, pour d’autres, il est un exemple… à ne pas suivre!

Les comportements des pères d’aujourd’hui sont différents de ceux d’un hier pas si lointain. Les pères d’autrefois vivaient sûrement les même émotions, mais étaient peut-être plus cadrés dans des rôles qui les éloignaient du réconfort qu’ils pouvaient représenter. Aujourd’hui, ils s’éloignent des stéréotypes pour devenir ce qu’ils ont vraiment envie d’être pour leurs enfants.

Ils font partie de l’équipe dans l’éducation et l’organisation. Ils s’impliquent, non pas parce que leur Germaine les en supplie (bon, parfois peut-être..), mais parce qu’ils sont préoccupés par ce que leurs petits descendants peuvent vivre dans ce monde de plus en plus actif et exigeant. Ils ont besoin de se sentir utiles et rassurés pour le bien-être de leurs enfants. Ils sont sensibles et capable de montrer qu’ils sont émus.

Ils veulent donner les bons outils avec les bonnes méthodes pour que leurs enfants puissent se débrouiller à leur tour.

Ils désirent ajuster les cravates pour que leurs enfants aient confiance en eux et sachent se présenter aux autres.

Ils cultivent les pensées positives et éliminent ce qui vole leur énergie.

Ils leur apprennent à faire de belles passes et à performer quand ça compte.

Il choisissent et installent les programmes et les jeux qui leurs seront utiles aussi bien que divertissants.

Ils élargissent leur univers et fournissent la cape qui leur permettra de conquérir le monde des possibles en faisant le bien.

Ainsi, chaque petit être, grâce à son père, acquiert de l’autonomie, développe son estime, apprend à se relever, à se respecter, désire se surpasser, construit son esprit critique et sa capacité à jouir de la vie puis, finalement, il dépasse les enseignements de son maître.

La protection d’un père est très rassurante, son étreinte l’est encore plus. Les pères transmettent, avec leurs mains, leurs bras, leur présence physique une espèce de force douce qui donne du courage, qui se prolonge dans le temps et dans le coeur. Le pouvoir de leurs accolades leur est peut-être inconnu, mais ils savent instinctivement l’utiliser.

Un père laisse en héritage toutes les petites phrases qu’il répète, l’intensité de ses valeurs qu’on prend parfois pour des sauts d’humeur, plein de rires gravés dans la mémoire, du courage quand on comprend les efforts et les compromis qu’il fait, la vibration de sa voix dans notre poitrine, sa personne toute entière dans de petits objets fabriqués ou réparés de ses mains, le désir de poursuivre son oeuvre.

En son honneur, nous consacrons ce dimanche pour souligner notre amour et même notre amitié réciproque. Peut-être déguisera-t-il cet hommage en réunion de famille qui coincide avec l’été, le beau temps et la fin des classes. Il fera une réception autour du bbq ou de la piscine, il pensera aux autres en préparant ce qu’ils aiment, il n’osera pas se mettre à l’honneur. C’est comme ça qu’on le connaît notre papa! Dévoué!

Et nous, on lui dira quand même qu’on l’aime, qu’il est important dans notre vie et qu’on apprécie tous ces petits gestes. On jouera le jeu, on fera semblant que c’est un peu notre fête à nous aussi, pour lui faire plaisir, pour qu’il profite du cadeau de ce dimanche.

Bonne fête des pères à tous ces hommes impliqués dans la construction des humains qu’ils aiment voir grandir!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close