Au cœur des CPE

Je poursuis mon odyssée dans le monde des enfants en me promenant de CPE en CPE pour faire des remplacements d’éducatrices.

Depuis mes premières visites, ma vision continue d’évoluer en considérant de nouveaux facteurs, des informations qui ne sont pas nécessairement nouvelles dans mon intellect et mon savoir, mais surtout dans mon vécu, dans ma façon d’être touchée.

Je passe des portes derrière lesquelles je découvre des micro sociétés organisées avec des personnes liées entre elles. Parfois je suis fière de constater le succès de ces « petits villages » qui éduquent nos enfants. Je suis fière de voir vibrer le sentiment d’appartenance qui peut être développer très tôt dans la vie d’un humain grâce aux bonnes relations et à la bienveillance qui fait naître la confiance.

À l’intérieur de ces petites écoles de la vie, je rencontre de belles grandes personnes au grand cœur.

Et je rencontre plein de petits cœurs généreux qui m’offrent la chance de les sentir battre le temps d’une journée, sans se dire « À demain ». Je trouve extraordinaire d’avoir accès à ce cadeau unique que chaque enfant me laisse déballer avec tant de naturel, de désinvolture, d’excitation et de plaisir.

J’ai beaucoup d’admiration pour ces tout-petits qui m’accordent leur confiance en quelques minutes seulement. Certes, ce sont des personnes encore vulnérables, mais je sens le calcul dans leur don. Il est trop tôt pour appeler ça du jugement, mais il y a, au départ, une petite réserve et je la respecte beaucoup. D’ailleurs, c’est peut-être ce respect qu’ils ressentent pour accepter de laisser tomber leurs petites barrières.

Quand j’entre dans un local d’un centre de la petite enfance, je sens que j’entre dans la maison d’une petite famille. J’y ressens certaines valeurs propres à un groupe, l’ambiance, la décoration, l’organisation, la chimie entre les enfants, leurs habitudes, j’ai plein d’indices qu’ils y vivent ici une partie importante de leur vie.

Nombreuses sont les différences entre les milieux familiaux et les grandes installations, mais malgré mon premier penchant pour les milieux familiaux, je me réconcilie avec les CPE.

Et ça, ça me réconforte vraiment beaucoup.

2 réflexions sur « Au cœur des CPE »

  1. Ma pensée en image après tes textes…. ♥️

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close