Attention! Les vacances en famille sont dangereuses!

Le danger des vacances en famille.

Les Vacances, avec un grand V mais à la vitesse petit v.

C’est comme ça que je les vois dans ma tête, dans mon cœur.

Mais il ne faudrait surtout pas que j’oublie de le communiquer! Parce que mes vacances, incluent d’autres personnes que moi!!!!

C’est dangereux les vacances en famille.

On aura tous l’occasion de décevoir nos attentes.

On sera déstabilisés.

On aura trop ou pas assez de projets. On aura des imprévus.

Tout d’un coup, ça se mettra à passer vite et on se mettra à paniquer!! On aura tellement peur de ne pas en avoir assez profité.

Les enfants ont leur petite liste en tête:

  • L’escalade, le vélo, bouger, bouger, bouger.
  • Se coucher tard, aller au ciné- parc, voir les feux d’artifices, faire des feux de camp, manger de la crème glacée à tous les soirs (mais pas celle qu’on a dans le congélateur), même les soirs où on mange des guimauves grillées.
  • Aller voir les animaux, aller à La Ronde, faire du bateau, du camping, de la tyrolienne.
  • Aller au parc à tous les jours.
  • Dormir jusqu’à midi tous les jours (Oh! Le sport préféré des ados!)
  • Inviter des amis à la dernière minute.
  • Se baigner à la piscine, mais surtout à la plage, parce que forcer maman à se les geler, c’est beaucoup mieux!

Le conjoint aussi a ses petites idées:

  • Aller voir l’océan, faire un Road trip au Canada.
  • Manger au restaurant tous les soirs, de la poutine tous les midis.
  • Se sauver des moustiques voraces.
  • Prendre congé de tâches ménagères.
  • Nous surprendre avec une idée de sortie fabuleuse.
  • Se clancher une télé-série.
  • Aller rejoindre des amis, je ne sais pas trop où.
  • Aller magasiner dans un quartier inconnu.
  • Faire un bbq avec une belle ambiance.

Moi, je comptais sur les vacances pour:

  • Relaxer, me ressourcer.
  • Avoir du temps pour faire rien, ne pas avoir de stimulation, ne pas être organisée.
  • Prendre contact avec la nature, la forêt et l’eau.
  • Lire quelques bons livres. (En réalité, juste un!)
  • Passer du temps en famille simplement.
  • Avoir du temps pour vivre le quotidien sans le travail. Pour faire semblant que je suis assez libre et aisée pour me permettre cette folie.
  • Respirer, méditer, me réaligner.
  • Réfléchir, définir comment je veux repartir.
  • Et bien sûr, préparer la rentrée des enfants sans stress. Parce que la réalité nous rattrapera bien assez vite!

Tout ça me fait un peur. Je me demande comment on va y arriver.

Parce que je sais très bien qu’un enfant déçu, c’est capable de gâcher le seul espace temps disponible pour relaxer!

Je sais bien qu’un conjoint déçu, c’est l’occasion idéale pour culpabiliser intérieurement et sacrifier le moment que j’avais prévu pour lire mon livre tranquille.

Et au final, si c’était moi qui était déçue….?

Si je n’avais le ressourcement nécessaire pour affronter la nouvelle année?

J’ai le souffle court juste d’y penser.

Il est là le danger!! Je l’ai identifié!

Il y aura beaucoup de personnes touchées si mes vacances n’atteignent pas leur but.

Alors je dois me calmer. Je rationalise.

Comment se passent nos vacances, habituellement?

Si je me fie aux années précédentes, ça ressemblera à peu près à ça:

  • De la préparation pour un petit voyage de camping.
  • Beaucoup de pas entre les repas, le camping, la douche et le parc!!!
  • Des feux de camp, un petit tour aux feux d’artifices et peut-être au ciné-parc.
  • Des pop sicles, de la crème glacée, des guimauves, des chips, des légumes frais, des toasts sur le feu et une poutine sur la route!
  • Un livre commencé au bord de l’eau et laissé de côté pour un tour en kayak et une petite trempette jusqu’aux genoux avec les enfants et les chiens (sans laisse, chut! C’est les vacances pour eux aussi!).
  • Plusieurs baignades à la piscine avec de la bonne musique, l’odeur du bbq et les chiens qui se secouent systématiquement à côté de quelqu’un qui est fraîchement séché.
  • Un café siroté en plein air et une bouteille de vin bien décantée dans une chaise de camping semi-confortable.
  • Des grasses matinées, des rendez-vous obligés, des commissions ici et là.
  • Des rigolades, la construction de petites anecdotes qu’on traînera quelques années.
  • Les achats scolaires et plein d’étiquettes avec les noms qu’on avait choisis sans penser qu’on allait les écrire des millions de fois sur des crayons de 5mm de circonférence.
  • une famille fatiguée par autre chose que les tâches et les obligations mais heureuse et comblée!

Faites attention aux vacances!!!

Elles pourraient vous surprendre agréablement, relâcher vos tensions et insuffler en vous des souvenirs de familles auxquels vous vous raccrocherez pendant les longues semaines trop bien remplies.

Bonnes vacances! Profitez-en bien! 😉

2 réflexions sur « Attention! Les vacances en famille sont dangereuses! »

  1. CocotteetPetitpois 14 juin 2018 — 17 05 10 06106

    Ça paraît que c’est pas toi qui a écrit ton nom complet sur tous tes crayons de cire, de bois, feutre, stylos, marqueurs, surligneurs, sousligneurs😉, alouette!!
    On en vient à ne plus les sentir sous nos doigts, on voit double, triple, flou….aaaahhh!! Dieu soit loué, tu as fini le secondaire maintenant!!! Hahaha!!

  2. 5mm de circonférence, c’est très petit ça, maman! 😂 J’aime bien la morale de cet article et, encore une fois, il est très bien écrit! Xx

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close